Les actes sunna et appréciés du bain rituel [Akhdarî]

Les sunnan

Note de lecture : Le texte originel d’Al-Akhdarî est entre les symboles ﴾ ﴿ et le commentaire en dehors de ces derniers.

﴾ وَسُنَنُهُ ﴿

﴾ Ses sunnan ﴿ i.e du bain rituel sont similaire à celles des ablutions :

﴾ غَسْلُ الْيَدَيْنِ إِلَى الْكُوعَيْنِ كَالْوُضُوءِ ﴿

  1. ﴾ Laver les deux mains jusqu’aux poignets ﴿ inclus et cela trois fois ﴾ comme dans les ablutions ﴿ si récipient il y a [1].

﴾ وَالْمَضْمَضَةُ ﴿

  1. ﴾ Le rinçage (al-madmada) ﴿ de la bouche comme dans les ablutions. [2]

﴾ وَالاسْتِنْشَاقُ وَالاسْتِنْثَارُ ﴿

  1. ﴾ Aspirer l’eau par le nez (al-istinshāq) et l’expulser (al-istinthār) ﴿ [3]

﴾ وَغَسْلُ صِمَاخِ الأُذُنِ وَهِيَ الثُقْبَةُ الدَّاخِلَةُ فِي الرَّأْسِ ﴿

  1. ﴾ Laver le conduit auditif des oreilles qui sont les trous ﴿ des oreilles ﴾ sur la tête. ﴿

﴾ وَأَمَّا صَحْفَةُ الأُذُنِ فَيَجِبُ غَسْلُ ظَاهِرِهَا وَبَاطِنِهَا ﴿

﴾ Quant au nettoyage des oreilles, il est obligatoire de laver l’extérieur et l’intérieur de celles-ci ﴿ contrairement aux ablutions où c’est une sunna


Les actes appréciés

﴾ وَفَضَائِلُهُ ﴿


﴾ Ses actes appréciés
(fadā’il) ﴿ i.e du bain rituel sont :

﴾ الْبِدَايَةُ بِغَسْلِ النَّجَاسَةِ ﴿

  1. ﴾ Commencer par nettoyer les souillures (al-najāsah) ﴿ des parties génitales ou autres comme par exemple le sang des menstrues, le sperme, le liquide prostatique etc.

﴾ ثُمَّ الذَّكَرِ فَيَنْوِي عِنْدَهُ ﴿

  1. ﴾ Ensuite, ﴿ après avoir fait disparaitre les souillures ; il est apprécié de laver les parties génitales en ayant l’intention (al-niyyah) ﴿ de faire le bain rituel ﴾ à ce moment. ﴿

﴾ ثُمَّ أَعْضَاءِ الْوُضُوءِ مَرَّةً مَرَّةً ﴿

  1. ﴾ Puis ﴿ après ces deux recommandations ; ﴾ laver les membres des ablutions une seule fois ﴿ mais l’avis prépondérant stipule trois fois. Par facilité, il est possible de retarder le lavage des pieds à la fin du bain rituel mais cela n’est pas le mieux à faire (khilāf al-awlā) lorsque l’endroit est propre [4].

﴾ ثُمَّ أَعْلَى جَسَدِهِ وَتَثْلِيثُ غُسْلِ الرَّأْسِ ﴿

  1. ﴾ Après ﴿ cela il est bien de commencer par laver ﴾ les parties supérieures de son corps ﴿ ainsi que de ﴾ laver trois fois la tête ﴿ car le lavage de la tête une seule fois est obligatoire. Ainsi, quand on se restreint à laver la tête une seule fois, on aura effectué l’obligation mais on aura manqué la recommandation.

﴾ وَتَقْدِيمُ شِقِّ جَسَدِهِ الأَيْمَنِ ﴿

  1. ﴾ Laver en premier les membres et les parties du côté droit du corps ﴿ similairement aux ablutions. Il est également recommandé de commencer du haut vers le bas comme cité précédemment. L’opération se déroulera comme suit : on lavera entièrement la moitié de droite du haut du corps vers le bas, ensuite on lavera entièrement la moitié de gauche également du haut vers le bas. L’ordre du haut vers le bas concerne le lavage de chaque moitié du corps prise séparément [5].

﴾ وَتَقْلِيلُ الْمَاءِ عَلَى الأَعْضَاءِ ﴿

  1. ﴾ Employer l’eau avec parcimonie ﴿ comme pour les ablutions. Il n’y a pas de limitation d’eau particulière. Le Prophète () utilisait pour le bain un Saʿ (4 mud) qui est l’équivalant de 3 litres approximativement [6].

[1] D’après Maymūnah (رضي الله عنها) qui a dit : « J’ai placé de l’eau pour le bain du Prophète (ﷺ). Il lava ses mains deux ou trois fois puis versa de l’eau sur sa main gauche et lava son pénis. Puis il essuya ses mains sur la terre (pour nettoyer les impuretés de ses mains), gargarisa sa bouche, aspira de l’eau par le nez, lava son visage et ses bras, puis en versa (de l’eau) sur tout son corps. Ensuite, il se déplaca de cet endroit (celui où il faisait son bain) et lava ses pieds. » [Rapporté Bukhārī, n° 257]

[2] Voir note précédente.

[3] Voir note précédente.

[4] D’après ʿA’isha (رضي الله عنها) qui a dit : « Lorsque le Prophète (ﷺ) prenait un bain de l’impureté majeure, il commencait par laver ses mains puis effectuait les ablutions comme les ablutions de la prière. Ensuite, il mettait ses doigts dans l’eau et déplaçait la racine de ses cheveux avec, puis il versait trois poignées d’eau sur sa tête. Après cela, il versait de l’eau sur tout son corps. » [Rapporté Bukhārī, n° 248]

[5] D’après ʿA’ishah (رضي الله عنها) qui a dit : « Le Prophète (ﷺ) aimait commencer par la droite quand il se purifait, peignait ses cheveux et mettait ses chaussures.» [Rapporté par Bukhārī, n° 5854]

[6] ʿAbdallāh ibn ʿAmr (رضي الله عنه) a dit : « Le Messager d’Allāh (ﷺ) passa devant Saʿd alors qu’il faisait ses ablutions et dit : « Quel est cet excès ? » Il (Saʿd) demanda: « Existe-t-il de l’excès dans les ablutions ? » Il dit alors : « Oui et même si tu étais dans une rivière abondante. » [Rapporté par Ibn Mājah, n°425 et ʿAlī al-Qārī qualifie cette chaîne de transmission de bonne (hassan)]

 

Publicités