Les sunnan et actes appréciés du tayammum

Les sunnan

Note de lecture : Le texte originel d’Al-Akhḍarî est entre les symboles ﴾ ﴿ et le commentaire en dehors de ces derniers.

﴿ وَسُنَنُهُ

Les sunnan ﴿ de l’ablution sèche (tayammum) sont trois :

﴿ تَجْدِيدُ الصَّعِيدِ لِيَدَيْهِ

  1. Poser les mains sur le sol (al-ṣaʿīd) encore une fois pour les mains ﴿ après leur passage sur le visage. Il sera donc sunna de poser une seconde fois les mains sur le sol (al-ṣaʿīd) qu’on utilise plutôt que de passer directement à l’essuyage des mains après l’essuyage du visage.

﴿ وَمَسْحُ مَا بَيْنَ الْكُوعَيْنِ وَالْمِرْفَقَيْنَ

  1. Et essuyer (masḥ) la partie comprise entre les poignets et les coudes ﴿ car l’obligation est uniquement l’essuyage (masḥ) des mains jusqu’aux poignets.

﴿ وَالتَّرْتِيبُ

  1. Et le respect de l’ordre ﴿ mentionné dans le Coran en commençant par le visage puis par les mains. [1]


Les actes appréciés (fadâ’il)

﴿ وَفَضَائِلُهُ

 Et ses actes appréciés ﴿ i.e. : de l’ablution sèche comprennent :

﴿ التَّسْمِيَةُ

  1. Al-tasmiyah ﴿ qui est le fait de dire « Bismillāh » lors du premier contact.

﴿ وَتَقْدِيمُ الْيُمْنَى عَلَى الْيُسْرَى

  1. Commencer par la droite avant la gauche ﴿ comme dans les ablutions. [2]

﴿ وَتَقْدِيمُ ظَاهِرِ الذِّرَاعِ عَلَى بَاطِنِهِ وَمُقَدِّمِهِ عَلَى مُؤَخِّرِه

  1. Et commencer par passer la main sur la face externe de l’avant-bras en allant vers l’intérieur et ensuite de la ramener en la conduisant sur la face interne ﴿ lorsqu’on effectue la sunna de prolonger jusqu’aux coudes.

    On commencera ainsi par le dessus des doigts (où se trouvent les ongles) et on essuiera la partie supérieure jusqu’au coude. Arrivé au coude, on passera sa main du côté intérieur du bras et on la ramènera jusqu’au bout des doigts (empreintes). Ensuite, on ne devra pas entrelacer les doigts mais bien faire passer la partie de la main qui a touché le sol (al-ṣaʿīd) pur sur ce qui se trouve entre les deux doigts. Cela en raison du fait que si l’on ne faisait qu’entrelacer comme dans les ablutions, ce ne serait pas valide car les parties latérales des doigts n’ont pas touchées le sol (al-ṣaʿīd) pur.


[1] D’après Jābir ibn ʿAbdallāh (رضي الله عنه) :  Le Messager d’Allāh () a dit : « Commençons par quoi Allāh a commencé. » [Rapporté par Tirmidhī, n°2967 qui l’authentifia]

[2] D’après ʿA’ishah (رضي الله عنها) qui a dit : « Le Prophète () aimait commencer par la droite quand il se purifait, peignait ses cheveux et mettait ses chaussures.» [Rapporté par Bukhārī, n° 5854]

Publicités