Fatwâ : Dire ‘bonne fête’ à un non-musulman [‘Illîsh]

Extrait de « Fatḥ al-‘alī al-mālik fī al-fatawā ‘alā madhab al-imām mālik » (2/348) :

QUESTION

‘Izz al-Dīn b. ‘Abd al-Salām a été interrogé concernant un musulman qui dit à un dhimmī durant sa fête « Bonne fête » (‘īd mubārak) : devient-il mécréant ou non ?

TEXTE DE RÉPONSE

Il répondit : Si le musulman dit cela au dhimmī avec comme but le fait de révérer sa religion et sa fête alors il devient mécréant. Cependant, s’il n’a pas cette intention et que cela survient sur sa langue,  il ne devient pas mécréant de part ce qu’il dit sans intention. Fin de citation et al-Hattāb a rapporté ceci.

Publicités