Fatwâ sur le doute du prieur dans le compte de prosternation [Awqaf — EAU]

Doute du prieur dans le compte de prosternation

Lorsque le prieur se lève de la prosternation et entame une unité suivante puis doute à savoir s’il s’est prosterné une seule fois ou deux ; que doit-il faire ?

Texte de réponse

Numéro de la fatwâ : 97 ; 10 février 2008.

Les louanges sont à Allah, Seigneur des mondes et que la prière et le salut soient sur le meilleur des envoyés, notre maître Muhammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons. Pour commencer :

Celui qui doute après s’être relevé de la prosternation [et avant de se relever de l’inclinaison] à savoir s’il s’est prosterné une seule fois ou deux, alors il reviendra [assis] et se prosterna une autre fois puis terminera sa prière et se prosternera de deux prosternations de réparation [après le salut] basé sur ce qu’a dit le Prophète (صلى الله عليه وسلم) : « Lorsque l’un d’entre vous doute sur sa prière et ne sait plus s’il est à la troisième ou quatrième [unité], qu’il délaisse son doute et se base sur ce qu’il est sur puis se prosterne de deux prosternations avant qu’il salue. » Rapporté par Muslim.

Et semblable à cela, celui qui doute à savoir s’il s’st prosterné une ou deux fois, fera comme s’il s’était prosterné qu’une seul fois car le plus petit nombre est ce qui est certain et l’ajout est ce sur quoi on a un doute.

Et la prosternation [de réparation] chez les Mâlikites pour ce cas se fait après le salut car c’est un ajout absolu. L’éminent al-Sâwî al-Mâlikî a dit :

([al-Dardîr dit :] Puis semblable à l’ajout sur lequel on doute on a sa parole [à al-Dardîr] : (on complétera) la prière (sur laquelle on doute) à savoir si on a prié une seule unité ou deux. Ainsi, on se base sur le plus petit nombre, effectue ce sur quoi on a un doute et on se prosterne après le salut. Et pareillement si on ne sait pas si on s’est prosterné une fois ou deux ou si on a récité la Fâtiha ou non, on refera ce sur quoi on a un doute et se prosterna après le salut.)

Conclusion 

Celui qui doute après s’être levé de la prosternation à savoir s’il s’est prosterné une seule fois ou deux, il reviendra [assis] et se prosternera une seconde fois puis complétera sa prière et se prosterna de deux prosternations de réparation. Et Allâh sait mieux.

Publicités